accueil   à propos 

liens  

 

   guide radio      étrangères      radios du net            numérique      par la télé        autres ondes

 

 

   actu radio        dossiers          anciennes grilles      pubs tv            logothèque      radios disparues     dico radio      contact

 


ces voix qui nous ont quitté...

En 10 ans, l'univers radio a aussi été chamboulé par de nombreuses disparitions qui ont marqué et contribué à l'histoire de la FM, chacun à leur façon. A travers cette page et cette liste non-exaustive (il est possible que certains noms aient été oubliés), nous leur rendons un petit hommage. Mes excuses si des noms auraient pu avoir été oubliés...

a  b  c  d  e  f  g  h  i  j  k  l  m  n  o  p  q  r  s  t  u  v  w  x  z

a

Jean AMADOU (01/10/1929 - 23/10/2011)
Après des débuts comme chansonnier dans les années 50, c'est vers la radio qu'il se tourne ensuite en rejoignant France Inter et "L'oreille en coin" dès 1973 les dimanches matins. Il s'en va ensuite sur Europe 1, ou il formera un duo avec Maryse Gildas pendant de longues années. Dans les années 2000, il rejoint RTL et devient sociétaire des "Grosses Têtes" de Philippe Bouvard, jusqu'en 2010. Parallèlement, à la télévision, il avait co-produit l'émission "Samedi soir" sur TF1 en 1972 avec Philippe Bouvard, et collaboré à "Tournez manège". Enfin, il avait participé au "Bêbête show" sur TF1 avec Jean Roucas et Stéphane Collaro.
Max AMPHOUX (1942 - 14/05/2008)
Éditeur et producteur de musiques indépendantes, il était également parmi les10 membres fondateurs de Néo, radio associative dédiée aux nouveaux talents, en juillet 2000 à Paris. Bien connu dans le milieu de la musique, il fut également administrateur de la Sacem, ou encore de 1996 à 1999 vice-président de l'IRMA (centre d'Information et de Ressources pour les Musiques Actuelles).
Jean-Jacques APPLINCOURT (1966 - 04/05/2005)
Créateur et animateur du Top Club en 2001, l'émission en syndication était reprise par près de 65 radios locales et webradios, aussi bien françaises que belges. En parallèle, il était collaborateur de longue date pour le magazine "Only for DJ" pour qui il réalisait des interviews d'artistes électro. Auparavant, il fut passé par de nombreuses radios : Métropolys, Echo FM, Skyrock, Canal Sambre Avesnois, Thollon...

b

Dominique BAUDIS (14/04/1947 - 10/04/2014)
Ancien journaliste et député, il fut surtout connu pour son travail au sein du CSA dont il était le président de 2001 à 2007. Durant ses années de présidence, on notera parmi ses grands travaux la préparation de l'arrivée de la TNT en France (lancée en mars 2005), sa volonté d'enrichir le paysage audiovisuel français en ouvrant la porte à de nouveaux acteurs et de groupes indépendants. Coté radio, il avait lancé le chantier de la radio numérique, non pas sans embûches, lancé le "Plan FM" à partir de 2006 pour réorganiser les fréquences FM région par région, et tenté en 2002 de relancer les ondes moyennes en autorisant de nouveaux projets indépendants.
Macha BÉRANGER (22/07/1941 - 26/04/2009)
De son vrai nom Michèle Riond, elle était à l'écoute des noctambules dans sa libre-antenne "Allô Macha" sur France Inter de 1977 à 2006. Après son éviction par la nouvelle direction d'alors, elle rejoint MFM pendant une saison.
Jean-François BIZOT (19/08/1944 - 08/09/2007)
Véritable représentant de la culture underground, il a eu un parcours très chargé : journaliste à l'Express de 1967 à 1970, puis co-fondateur avec Antoine Burnier, Patrick Rambaud et Bernard Kouchner, du journal "Actuel", magazine très engagé et "post-soixante-huitard" qui existera jusqu'en 1975, pour revenir ensuite de 1979 jusqu'en 1994. Bizot fonde ensuite Nova en 1981, en pleine émergence des radios libres. Au fil des années, il a fait de sa radio une marque incontournable de la culture underground : un magazine télé (sur Paris Première), puis un magazine papier, et des compils CD. En 1999, il reprend la station TSF avec Frank Ténot et en fait une radio jazz, et fait des documentaires pour Arte et Canal+. Jean-François Bizot aura donc su marquer la bande FM avec un ton décalé, différent et souvent avant-gardiste.
Serge BLOQUET (20/03/2014)
Technicien radio de longue date, il était le fondateur du logiciel Antenna Soft. Originaire de Saint-Quentin en Picardie, il avait beaucoup contribué aux premières radios libres du début des années 80. Il avait d'ailleurs crée à l'époque Azur 100 à Saint-Quentin.
Jean-Claude BRIALY (30/03/1933 - 30/05/2007)
Acteur, réalisateur, scénariste, écrivain, et personnalité connue du "Tout-Paris", Jean-Claude Brialy avait rejoint la radio dans les années 80, avec plusieurs émissions sur Europe 1 jusqu'en 1998. Il participa aussi régulièrement aux "Grosses Têtes" sur RTL.

c

Jean-Claude CARDONA (30/01/1958 - 23/11/2005)
Co-fondateur de Dieppe FM en 1981 avec ses amis, il rejoint Nîmes au milieu des années 80, et participe au lancement de Fun Radio Nîmes, dont il a été le directeur. Il a également aidé dans le lancement de Radio Némo, ancienne locale nîmoise.
Philippe CHAFFANJON (30/01/1958 - 24/04/2013)
Véritable enfant de radio, Philippe Chaffanjon avait rejoint la Maison Ronde en 1982, alors fraîchement diplômé du Centre de Formation des Journalistes. Sa carrière commence à France Inter en tant que reporter. En 1987, il quitte le service public pour rejoindre RTL. Il y évoluera au fil des années pour arriver au poste de directeur-adjoint de la rédaction en 2004. En 2007, il revient à Radio France et sera nommé directeur de France Info en 2009. 3 ans plus tard, en juillet 2012, Jean-Luc Hees, alors président de Radio France, le nomme à la tête du réseau France Bleu et au poste de directeur général adjoint de Radio France. En un an, il aura permis à France Bleu de réaliser un record d'audience : le réseau à atteint les 8% d'audience cumulée sur la période janvier-mars 2013 selon Médiamétrie. Un prix du reportage multimédia porte son nom.
Maurice CHAPOT (1927 - 17/02/2009)
Grand professionnel des médias et de la presse audiovisuelle, on lui doit le salon "Le Radio !" (aujourd'hui renommé "Le salon de la Radio"), qu'il avait fondé avec son fils Philippe. Il était aussi directeur de la "Lettre de l'audiovisuel", et éditeur du "Guide professionnel de la radio et du son". Aujourd'hui, le salon existe toujours, et un prix d'honneur porte son nom, le Prix Maurice Chapot, qui récompense chaque année au Salon de la Radio une personnalité de la radio pour ses qualités visionnaires et humaines.
Jacques CHAPUS (1922 - 15/10/2011)
Journaliste d'après-guerre, et ancien grand reporter à France-Soir, il fut aussi le présentateur du journal de 18h sur RTL de 1987 jusqu'a 1992. Il avait marqué les auditeurs par sa voix "grasseyante" (dixit Olivier Mazerolle, ancien directeur de la rédaction à RTL). Il resta ensuite toujours à RTL, en tant que chroniqueur le week-end jusqu'à la rentrée 2000, moment ou l'arrivée d'une nouvelle direction marque un gros ménage dans la grille pour "rajeunir l'antenne"
Bernard CHEREZE (07/01/1959 - 23/10/2013)
Ancien directeur de la musique de France Inter de 2006 à 2012,
il avait passé la majeure partie de sa carrière au sein de Radio France, d'abord en tant qu'animateur et directeur de locales de Radio France dans les années 80. En 1999, Jean-Luc Hees, alors directeur de France Inter, le repère et le nomme conseiller à la programmation musicale de la station.  En 2002, il devient directeur des programmes, puis directeur de la musique en 2006. En 2012, il rejoint la direction du pôle Nouveaux Médias, et travailler sur le projet de plateforme musicale de Radio France, RF8, qui sera lancé fin 2013. Plusieurs artistes diffusés et soutenus par France Inter lui ont rendu hommage.
Jean CHOUQUET (1926 - 28/05/2009)
Il a officié dans le théâtre, la télé, mais surtout la radio, en étant producteur et dirigeant à France Inter au début des années 80. Il avait déniché de grands artistes à qui il avait donné leur chance, comme Roger Carel, André Dussolier, Jacques Villeret, Eve Ruggieri ou encore Jacques Pradel. Il a également travaillé pour France Bleu.

d

Michel DECOSTERD (22/04/2014)
Passionné de  musique, collectionneur de disques et vendeur de Hi-Fi en semaine et DJ le week-end, il avait lancé sa radio pirate en 1977 à Vévey. En plein boom des radios libres en 1981, il fonde EFM à Thollon-les-Mémises. Radio qui deviendra au fil des années Thollon puis actuellement La Radio Plus.
Gérard DELACOUX (1937 - 19/01/2006)
Fondateur de RTS à Sète en 1981
, il fût parmi les pionniers de la radio en Languedoc-Roussillon. A sa mort, la station a été reprise en main par sa femme et ses enfants. RTS s'est développée dans les années 2000 pour devenir parmi les radios régionales importantes du Languedoc-Roussillon.
Jean-Luc DELARUE (24/06/1964 - 24/08/2012)
Animateur connu à la télé pour ses nombreuses émissions sur France 2, Jean-Luc Delarue avait fait ses premières armes à la radio. D'abord à Paris sur Ark-en-Ciel en 1985, il rejoint Europe 1 en 1987. Avec Olivier Dorangeon, il présentera successivement entre autres le Top 50, Système D, Mon oeil... De 1992 à 1994, Europe 1 lui confie sa matinale. Il quittera la station, et la radio en général en 1995 pour se consacrer à la télévision.
Roland DHORDAIN (29/04/1924 - 22/12/2010)
Adjoint au service des reportages du journal de la RTF en 1955, puis responsable des opérations extérieures en 1959, il a aussi et surtout participé à la création de l'ORTF et de France Inter. Il a fondé sur France Inter plusieurs concepts comme "Inter routes", toute première émission de radio-guidage, et à lancé en 1971 France Inter Paris (devenue Fip), aux cotés de Jean Garetto et Pierre Codou. Il s'était également occupé de la réforme de la radio en 1962 dans l'ORTF, et nommé par la suite directeur des programmes de la RTF, puis directeur de la 1ere chaîne de l'ORTF en 1971. Il a été aussi promoteur des JT régionaux de France 3.
Coté antenne, il a animé sur France Inter "C'est en France, c'est en Europe", et plusieurs émissions le samedi dans les années 90 ("Les enfants d'Inter", "La France retrouvée"...), et plus récemment, "Carnets d'Europe" sur France Info.
Claude DUFRESNE (1920 - 2-3/10/2011)
Journaliste et romancier, Claude Dufresne avait produit bon nombre d'émissions de divertissements culturels à la télévision. Dès la fin des années 50, il présentait plusieurs émissions sur les ondes de France Inter. Dans les années 80-90, il présenta sur Radio Bleue les émissions "Rue de l'opérette" et "Les grands évènements de l'histoire".
Philippe DUMAT (04/03/1925 - 10/06/2006)
Voix française très connue, il avait doublé les voix de Picsou, Gargamel, Satanas, ou encore Obi Wan Kenobi... et la liste est encore longue ! Coté radio, il était la voix-off de Rire & Chansons de 2001 jusqu'à sa mort.
Ghislaine DUPONT (13/01/1956 - 02/11/2013)
Entrée en 1986 à RFI, elle était à la fois reporter, enquêtrice et analyste politique au sein du service Afrique de la station. En septembre 2013, elle était nommée conseillère éditoriale de la rédaction Afrique. Elle avait pris une année sabbatique en 2003 pour partir en RDC participer à la création de Radio Okapi, dont elle sera responsable de la rédaction. Elle a été assassinée au Mali avec Claude Verlon après avoir été kidnappés par des assaillants, alors qu'ils préparaient sur place une émission spéciale pour RFI sur la crise dans le nord du Mali et la réconciliation. Très endeuillés, l'ensemble du personnel d'RFI, ainsi que le gouvernement de François Hollande leur ont rendu hommage.
Benoît DUQUESNE (19/07/1957 - 04/07/2014)
Journaliste connu à la télévision, il était également bien connu des auditeurs d'Europe 1 qu'il avait rejoint dans les années 80. De 1988 à 1994, il est reporter à TF1 puis passe à France 2 en tant que chef du service des informations générales jusqu'a la rentrée 1995, ou il devient présentateur remplacant des JT. En 1997, il devient rédacteur en chef de France 2, et présente "Complément d'enquête" en 2001. Il retourne à Europe 1 en août 2007, ou il est nommé directeur de la rédaction. Il sera remercié un an plus tard suite au changement de direction de la station.
Jean DUTOURD (14/01/1920 - 17/01/2011)
Romancier et essayiste, il fut également membre de l'Académie Française. Il passe par la radio dès 1999 et son licenciement du quotidien France Soir, en signant une chronique hebdomadaire sur Radio Courtoisie jusqu'en 2007. En parallèle, il rejoint les Grosses Têtes sur RTL de 2001 à 2008, ou il répond aux questions de Philippe Bouvard par téléphone, tout en se rendant une fois par an à l'émission en tant qu'invité d'honneur.

e

Patrick ESCOFFIER (1961 - 12/05/2013)
Ancien animateur sur Métropolys et Kiss FM
, il se sera battu pour créer dans les années 90 une radio locale à Draguignan dans le Var. C'est finalement en septembre 1996 que sa radio verra le jour : Métropole, dont le nom et le logo rapellent le Métropolys de la grande époque. Véritable âme de cette radio, il la dirigera jusqu'à son décès.

f

Pierre FABRE (16/04/1926 - 20/07/2013)
Fondateur des laboratoires pharmaceutiques qui portaient son nom en 1962, il avait repris Sud Radio en 1988 via la société Sud Communication, puis la bordelaise Wit FM en 1990 (revendues à Start en 2005). En 1998, le groupe reprend RMC, alors en difficulté. Grand fan de rugby, Pierre Fabre était aussi propriétaire du Castres Olympique en 1988, auquel il avait apporté une aide financière importante.
Richard FENWICK (1944 - 14/07/2008)
Pilote d'hélicoptère, il fut instructeur et dirigeait sa société d'hélicoptères. Dans les années 90, il guidait les auditeurs parisiens d'Europe 2 tous les jours en faisant le radioguidage en direct de son hélicoptère 8 fois par jour. Il en fera de même par la suite sur Nostalgie jusqu'en 2004. Il est décédé dans un accident aérien.
Franck FERNANDEL (10/12/1935 - 7-8/06/2011)
Acteur, chanteur ou encore écrivain (et également un des enfants de l'acteur Fernandel), il avait également fait de la radio dans les années 70 ; d'abord à Europe 1, puis à RMC de 1977 à 1980. Sur cette dernière, il présentera successivement les émissions "L'accent tonique" ou encore "Venez dans ma radio". Il y rencontrera l'animatrice et speakerine Corinne Delahaye qu'il épousera, et avec qui il a eu 2 enfants.
Georges FILLOUD (07/07/1929 - 15/09/2011)
Ancien ministre de la communication du temps de François Miterrand, il fut également président de l'INA de 1990 à 1994. Il fut aussi l'un des acteurs majeurs de l'autorisation des radios libres au début des années 80. Il a d'ailleurs été journaliste à Europe 1 de 1956 à 1966 avant de se tourner vers la politique.
Rémo FORLANI (12/0/1927- 25/102009)
Écrivain, dramaturge, réalisateur et scénariste français, il était passionné de cinéma et de chats. Il fut connu des auditeurs de RTL en tant que Mr. Cinéma de la radio ; pendant 50 ans, il y a présenté les émissions "RTL Cinéma" puis "Tous les goûts sont permis" de 1990 à 2004. Il était ensuite chroniqueur cinéma dans "Laissez-vous tenter". Avant RTL, on pouvait l'entendre sur les ondes de l'ORTF.
Jean-Louis FOULQUIER (24/06/1943 - 10/12/2013)
Animateur historique de France Inter, il rejoint la station publique en 1966 à 23 ans, et ne la quittera jamais. Il a animé successivement, toutes époques confondues, les émissions musicales : "Saltimbanques", "Canal 3-6", "Bain de minuit", "Studio de nuit", "Chansons pour VIP", "Y a d'la chanson dans l'air", mais aussi et surtout "Pollen", émission culte lancée dans les années 80, et qui aura traversé 3 décennies. En 2002, il lance un programme court, "TTC - Tous Talents Confondus", dédiée à la découvertes de nouveaux talents tous les midis. Ses émissions avaient fait découvrir aux auditeurs d'Inter des artistes comme Renaud, Bernard Lavilliers ou encore Patricia Kaas. En 2008, après 43 ans de présence à France Inter, la station ne renouvelle pas ses émissions. Hors radio, Jean-Louis Foulquier était aussi à l'origine des Francofolies de la Rochelle en 1985, et qu'il dirigera pendant une vingtaine d'années.

g

Marc GARCIA (30/12/1950 - 15/02/2005)
Grand nom de la FM, il avait débuté dans les années 70 en tant que réalisateur de l'émission "Campus" sur Europe 1, avec un passage à RMC ou il conçoit l'habillage. Dans les années 80, il rejoint la radio libre Radio Cité Future de Pierre Bellanger, et Nova. En 1986, il fait partie des fondateurs d'Europe 2, et contribue au développement du pôle radio de Lagardère à l'étranger dès 1990. Il quitte Europe 2 pour France Inter en 1994 ou il sera chargé de la programmation musicale. En 1997, il rejoint la petite nouvelle de Radio France, Le Mouv', qu'il dirigera jusqu'en 2003, pour devenir directeur adjoint de la Cityradio (programme parisien de France Bleu)
Jean GARETTO (20/02/1932 - 14/09/2012)
Il a fait ses premières armes à la RTF comme assistant de Pierre Billard dans les années 50, puis devient réalisateur à Europe n°1. Il poursuit sa carrière à l'ORTF (remplacée par Radio France en 1975), ou il fera la rencontre de Pierre Codou. Ensemble, ils formeront un tandem débordant d'idées novatrices : création de la célèbre émission "L'oreille en coin" sur France Inter en 1968 (appelée alors "TSF 68"), et lancement en 1971 de France Inter Paris (FIP), sous l'impulsion de Roland Dhordain, alors directeur de la radio-diffusion à l'ORTF, qui voulait une radio locale parisienne. Le concept de Fip s'installera en France dans plusieurs grandes villes. En 1983, Jean Garetto est nommé directeur des programmes de France Inter jusqu'en 1990, ou il part à Europe 1 pour animer "Personna gratter" tous les dimanches matins pendant 3 saisons.
GÉRALDINE (18/05/2012)
Ancienne voix des "nuits coquines" de Skyrock
, elle avait commencé sur son ancêtre la Voix du Lézard dès sa création en 1983 en présentant une émission de petites annonces coquines la nuit. Concept qu'elle a continué par la suite sur cette même station devenue nationale en 1986 et renommée Skyrock. "36 15 code Géraldine" était très vite devenue une émission culte pour toute une génération, et une émission pionnière en matière de libre-antennes sur la FM. Durant la saison 1993-94, Skyrock met un terme à l'émission, et Géraldine passe au micro pendant quelques temps de la nouvelle petite soeur de Skyrock (a l'époque) : Chante France. Depuis, elle était partie aux États-unis, pour animer une émission quotidienne sur WRMI à Miami, en français et en anglais. Fred, animateur sur Skyrock, avait annoncé son décès sur sa page Twitter. Il avait fait ses premiers pas en radio à ses cotés.
GÉRARD (de Suresnes) (17/06/1961 - 10/05/2005)
Auditeur fidèle du Starsystem de Max sur Fun Radio, il appelait régulièrement l'émission après un accident de camion qui avait à moitié paralysé sa jambe droite. Depuis 1996 grâce à Max, il animait "Les débats de Gérard" sur Fun Radio, une libre-antenne ou tout était permis, et qui avait marqué une génération d'auditeurs. La direction le licenciera le 30 octobre 2002, après qu'il ait crié un "Heil Hitler !" à l'antenne.
Ménie GRÉGOIRE (15/08/1919 - 16/08/2014)
Animatrice star de RTL de 1967 à 1981, elle fût célèbre pour avoir brisé les tabous et les idées reçues sur la sexualité et l'éducation via ses émissions ou elle était à l'écoute des auditeurs et auditrices et de leurs problèmes, auxquels elle offrait aides psychologiques et conseils. Ses émissions étaient diffusées en plein après-midi sur une toute jeune RTL, alors en quête de programmes forts, et connurent un immense succès. A un point que la quantité de lettres d'auditeurs reçues était gigantesque (près de 100 000 !). Ménie en avait sélectionné plusieurs qu'elle a publiée en 2007 dans un livre, "Comme une lame de fond".
Après l'arrêt de son émission, elle rejoint la presse écrite et devient éditorialiste à Marie-Claire de 1980 à 86, puis à France Soir jusqu'en 1999. Elle a également travaillée à Radio Bleue.
Ses émissions ont fait plusieurs émules, notamment Brigitte Lahaie qui présente "Lahaie, l'amour et vous" tous les après-midi sur RMC depuis 2001.
Michel GRÉGOIRE (1960 - 23/02/2014)
Ex-voix de France Inter, les auditeurs de Radio France l'ont connu au sein des antennes de France Musique et de France Inter pendant de longues années, de 1987 jusqu'à 2003. Sur Inter, il avait animé les nuits de la station avec "Ma nuit au poste" jusqu'en 1996, puis l'émission "Bien entendu" en journée pendant 2 saisons. Il avait également participé à la création de Radio Périgord dans les années 80. En 2003, il quitte la radio et retourne à Périgueux, sa ville natale, ou il a organisé plusieurs édition d'un festival de la Lettre. Il avait également enregistré un album de reprises de Georges Brassens, et écrit des livres sur le tourisme.
Claude GUILLAUMIN (22/10/1929 - 22/01/2012)
Ancien directeur de la rédaction de France Inter
, il avait rejoint cette station en 1975. Ses débuts furent dans la presse régionale en 1951 avec l'Est Républicain. En 1959, il se lance dans la radio et rejoint Europe 1. En 1971, il retourne dans la presse au sein de l'Express, et rejoindra ensuite Antenne 2 puis France Inter en 1975. En 1989, il présente le journal "Inter 13-14" jusqu'en 1993 ou il part en retraite. Claude Guillaumin souffrait de la maladie d'Alzheimer.

h

Brahim HADJ SMAIL (1951 - 08/11/2011)
Intellectuel franco-maghrébin, militant des droits humains des droits humains et civiques, écrivain, et polémiste, il fut aussi un homme de radio. Il avait co-fondé à Paris France Maghreb en 1987, qu'il n'a jamais quitté. Pendant 20 ans, il y présentait l'émission "Caravanserail". France Maghreb lui a rendu hommage toute une journée.
Bianca HOLST (15/12/2010)
Ex-speakerine sur Europe 1, elle fut surtout connue comme animatrice sur Europe 2 dans les premières années de la station, puis à Chérie FM ou elle signera plusieurs chroniques. Depuis, elle était voix off pour plusieurs pubs à la télé, et avait été il y a quelques années chroniqueuse sur le Mouv', ou elle participait aussi à l'émission "Les filles du Mouv'" d'Emilie.
Anne HUDSON (1941 - 09/05/2010)
Journaliste emblématique à Radio France, elle avait rejoint la Maison Ronde en 1984 pour présenter les flashs infos de Fip. Elle a été la toute première présentatrice de France Info au moment de sa naissance le 1er juin 1987. Elle fut connue également pour ses chroniques culinaires. Elle en a réalisé plus de 5000 et a reçue plusieurs récompenses. Elle a quitté Radio France en 2006 pour rejoindre Gourmet TV ou elle sera responsable des programmes.

i

Jean IZARD (03/12/1929 - 11/04/2011)
Haut fonctionnaire, il a passé toute sa carrière dans l'audiovisuel public : en 1963, il est délégué du directeur général de la RTF à Nancy, puis directeur régional de l'ORTF en Lorraine-Champagne. En 1965, il devient chef du service de la formation professionnelle de l'ORTF, puis en 1970, rejoint un département du service du personnel. En 1972, il est directeur adjoint pour le personnel. Lorsque Radio France est crée en 1975, il à la charge de plusieurs fonctions, avant de devenir à partir de 1979 directeur général de Radio France pendant 15 ans. Il a également été l'un des fondateurs des premières radios locales de Radio France dans les années 80.

j

Lucien JEUNESSE (24/08/1918 - 4/05/2008)
Une des voix emblématique de France Inter, il a présenté le désormais célèbre "Jeu des 1000 francs" (désormais "Jeu des 1000 euros"), pendant 30 ans, de 1965 à 1995. Il était aussi connu comme chanteur de charme et d'opérette, et pour ses fameuses phrases de conclusion ("A demain, si vous le voulez bien !" / "A lundi, si le coeur vous en dit !")
Michel JOSNIN (1970 - 19/02/2012)
Président de la radio électro-dance nantaise NTI,
son décès brutal avait endeuillé l'équipe de la radio et les auditeurs, qui lui ont rendu hommage en direct. Le lendemain de sa mort, les émissions de NTI ne sont pas assurées pendant une semaine.

k

 
Théogène KARABAYINGA (1953 - 27/03/2011)
Originaire du Rwanda, il avait présenté sur RFI l'émission "Mille soleils" pendant près de 32 ans, jusqu'en 2006. Il s'était par la suite consacré à l'édition et la valorisation du patrimoine des archives sonores sur l'Afrique de la radio française. La série "L'histoire sonore de l'Afrique" était lancée, puisant dans les archives de RFI. Durant l'été 2007, il proposait toujours sur RFI l'émission "Ici mais de là-bas".
Casey KASEM (27/04/1932 - 15/06/2014)
Peu connu en France, il fait partie des légendes de la radio américaine. Après avoir travaillé sur plusieurs radios locales, il finit par s'installer en Californie et rejoint KRLA. En 1970, il lance l'émission "American Top 40", qui sera très vite reprise en syndication à travers tout le pays. En 1988, suite à un litige, il quitte l'émission et lance un programme concurrent, "Casey's Top 40". Il a donné sa voix à plusieurs personnages, dont Sammy de Scooby-Doo. Il prend sa retraite en 2009.
KRISS (17/04/1948 - 19/11/2009)
De son vrai nom Corinne Gorse, elle a passée l'essentiel de sa carrière à France Inter. Elle démarre en 1969 dans "L'oreille en coin", et rejoint Fip des sa naissance en 1971, faisant d'elle l'une des premières "Fipettes". A la rentrée 1980, elle retrouve France Inter et présente sa propre émission, "A coeur et à Kriss". Suivront d'autres émissions au fil des années : "Dimanche en roue libre", "Portraits sensibles", ou encore "Kriss Crumble", qui sera sa dernière émission.
Stefan KUDELSKI (27/02/1929 - 26/01/2013)
Inventeur suisse d'origine polonaise, la radio et les journalistes lui doivent beaucoup ; il fût l'inventeur du Nagra en 1951, un objet portable permettant d'enregistrer des sons. Les journalistes et reporters radio et télé du monde entier l'adopteront très vite, mais pas que...  Le cinéma, et même la CIA font appel au Nagra, dont une version miniature apparaît dans la série "Mission : Impossible". Au fil des décennies, le groupe Kudelski s'agrandit, le tout dirigé par son fils qui le succède en 1991. L'entreprise aura également crée dans les années 80 les fameux décodeurs Canal+.

l

Jean-Paul LAMBERT (1955 - 11/10/2005)
Il fut connu comme programmateur et animateur de Fip depuis 1987. Auparavant, il travaillait pour RFI qu'il avait rejoint en 1976 en tant que conseiller, pour devenir ensuite programmateur musical de la station internationale. En 1984, il quitte RFI pour France Inter, et s'occupe de sa programmation musicale, jusqu'en 1987. En 2000, il s'était fermement opposé au démantèlement de Fip par le président de Radio France de l'époque, Jean-Marie Cavada, prévu par sa "Nuit Bleue" qui devait réorganiser les fréquences de Radio France.
Pierre LATTES (1948 - 04/06/2013)
Il démarra à la radio en 1966 sur France Inter en tant que chroniqueur dans "Pop Club" jusqu'en 1969, tout en signant des chroniques musicales dans la presse. Il rejoint ensuite Europe 1 et présente "Peripherik" avec Sam Bernett pendant une saison, et quitte ensuite Europe 1 pour avoir refusé de diffuser un disque de Mireille Mathieu. Il rejoint à nouveau la radio publique, et durant les années 70, produira bon nombre d'émissions pour France Inter, France Culture et France Musique. En parallèle, il fera de la télévision en lançant "Bouton rouge" qui sera la première émission télé consacrée à la musique pop-rock. Changement de cap dans les années 80 avec l'arrivée des radios libres sur la bande FM. Le 2 octobre 1985, après avoir été viré par NRJ ou il gérait la régie publicitaire, il prend sa revanche en créant un nouveau réseau dans le sud de la France avec Éric Péchadre (responsable de la publicité à NRJ, viré également), et Jean-Baptiste Blanchemain (patron d'NRJ Montpellier), en fédérant dans la plus grande discrétion 6 locales du réseau NRJ, ainsi que Chic FM à Nice, pour donner naissance à Fun Radio. Pierre Lattès quitte Fun Radio en 1988, un an après son rachat par le groupe Hersant.
Christophe LEDOUX (1968 - 30/01/2014)
Animateur à RFM depuis la rentrée 1999, il était animateur de la tranche du soir depuis 2007. En octobre 2013, il disparaît de l'antenne pour des raisons de santé. Avant RFM, il était animateur à Littoral FM à Calais pendant de longues années. Il finit par être repéré par le réseau local d'RFM, qui lui ouvrira les portes de Paris et de l'antenne nationale. Beaucoup d'animateurs d'RFM et d'autres radios lui ont rendu hommage. La station, elle, a gardée le silence par respect pour sa famille, jusqu'à la semaine suivante, ou Jean-Philippe Denac, directeur d'RFM, prit le micro à 20h pour rendre un hommage en direct.
Jean-Marie LEFEBVRE (15/09/1948 - 08/12/2010)
Journaliste qui avait démarré sa carrière sur Europe 1 à partir de 1973. Pendant 14 ans, il présente les journaux, suit l'activité diplomatique au service étranger, et est correspondant aux Etats-Unis pendant un an. Il sera ensuite nommé directeur du service étranger. En 1987, il rejoint La Cinq en tant que chroniqueur de la politique étrangère, et couvre plusieurs sommets et voyages présidentiels pour la chaîne. Après la mort de La Cinq en 1992, retour à la radio à RTL, ou il présente le journal de 18h pendant une dizaine d'années. En 2004, il a la charge du 7/8 du week-end. Il avait couvert en juillet 2008 le retour d'Ingrid Bétancourt en France suite à sa libération.
Pascal LEPERCHOIS (1968 - 31/10/2004)
Directeur de la radio régionale Sea FM (basée à Saint-Lô), il la développe en 1987 (elle s'appelait alors Radio Cosédia) et lui donne une couverture régionale avec 5 fréquences au total, obtenues au fil des années. Son frère Vincent a repris les rennes de la radio.

m

 
Jacques MARTIN (22/06/1933 - 14/09/2007)
Connu pour ses émissions télé ("L'école des fans", "Dimanche Martin", "Le petit rapporteur"...), Jacques Martin était aussi connu en tant qu'animateur sur Europe 1, pour ensuite rejoindre RTL dans les années 70 avec Jean Yanne. Un hommage lui a été rendu toute la journée par Europe 1 et RTL le jour de son décès, et le week-end suivant, Rire & Chansons a rediffusé plusieurs sketchs et extraits de ses émissions.
Henri MAUREL (27/10/1952 - 16/02/2011)
Ancien directeur adjoint du cabinet d'Yvette Roudy, l'électro lui devait beaucoup ; administrateur de Technopol en 1997, il avait crée notamment avec Jack Lang en 1998 la Techno Parade. Il était impliqué aussi dans le militantisme des droits des homosexuels, avec la création en 1985 du club "Les gays pour les libertés" qui a contribué à l'élaboration du PACS. Coté radio, il devient bénévole administrateur de Fréquence Gaie en 1988, radio libre et militante homosexuelle, et en deviendra le président en 1990, pour la changer en Radio FG, spécialisé dans la musique électronique avec une programmation pointue. Ces dernières années, il en était le président d'honneur.
Max MEYNIER (30/08/1938 - 23/05/2006)
Grande voix d'RTL, Max Meynier y a animé "Les routiers sont sympas" de 1972 à 1983, puis "Fréquence Max" de 1983 à 1986. Il s'est ensuite essayé à la télé, avec "Le juste prix" et "Des chiffres et des lettres". Il est resté à RTL jusqu'en 1992. Un hommage lui a été rendu à l'antenne d'RTL, dans le journal de 18h, chez Georges Lang ainsi que le lendemain matin, ou RTL à recueilli des témoignages et réactions de routiers et d'amis proches. Francis Zégut sur RTL 2 (qui a démarré comme standardiste des "Routiers sont sympas") à tenu également à lui rendre un hommage.
Marc-Alexandre MILLANVOYE (11/04/1973 - 01/01/2005)
Surnommé Marc'A, il avait fait son premier micro à 8 ans sur une associative de Clermont-Ferrand. Il passera les années 90 dans le service public, à Radio France Puy-de-Dôme, puis Radio Bleue, France Inter, France Culture, et participera à la création du Mouv'. En 2000, il est recruté par Nova, ou il dirigera l'antenne, et co-animera le "Work in progress" avec Tania Bruna-Rosso. Il est aussi à l'origine des "20 minutes les plus chères de la bande FM". Nova lui a rendu de nombreux hommages sur son antenne, et organisé une grande soirée hommage, regroupant des artistes qu'il appréciait, comme notamment Laurent Garnier ou Keren Ann. Au même moment, France Culture rediffusait ses principales productions qu'il avait crées pour la station.

n

Olivier NANTEAU (1949 - 09/05/2009)
Adjoint aux programmes de Jean Garetto à France Inter
de 1982 à 1988, il a produit et présenté plusieurs émissions gastronomiques sur France Inter puis France Info. En 1997, il fait partie des fondateurs du Mouv', qu'il dirigera jusqu'en 1999. Par la sutie, il a crée sa société de production, "JF2TS ou presque".
Pascal NOIRET (1963 - 20/12/2012)
Ancien animateur sur RPV, il avait par la suite rejoint Nostalgie Oyonnax, puis Nostalgie Dijon.

p

Évelyne PAGES (25/02/1942 - 13/062011)
Voix devenue incontournable à RTL pendant des décennies
, elle avait rejoint celle qui se nommait alors Radio Luxembourg en 1965 après avoir passée des essais pour la lecture de messages radio publicitaires. Elle devient alors speakerine du jeu "Le Tirlipot" de Jean Bardin. A la fin des années 60, elle rejoint Philippe Bouvard dans l'émission "RTL non-stop". Celui-ci lui donnera la chance d'avoir une plus grande présence dans l'émission. Elle rejoint ensuite Léon Zitrone en 1976 pour "Appelez, on est là". A partir de là, elle animera ses propres émissions toujours à RTL : "Disques d'or", "Stop ou encore", "Joyeux anniversaire", "Le journal du jour de votre naissance" avec Max Meynier", "Grand format"... Dans les années 80-90, elle co-anime également l'émission "RTL Cinéma" avec Rémo Forlani, jusqu'en 1997. Evelyne Pagès était également animatrice télé, et voix de la SNCF dans les années 70.
Yann PARANTHOËN (1935 - 28/02/2005)
Opérateur du son à la radio d'état de 1967 à 2001
(ORTF puis Radio France), il est un nom important en matière de documentaires radiophoniques. Il aura signé une centaine d'oeuvres sonores, dont certains sont devenus des éléments historiques en la matière. En parallèle, il signe plusieurs génériques d'émissions de l'ORTF, du CRPLF, puis de France Culture. Il fut également opérateur, monteur et créateur d'émissions pendant une trentaine d'années.
Bernard PARMEGIANI (27/10/1927 - 22/11/2013)
Compositeur de musique électro-acoustique, il avait fait partie du GRM (Groupe de Recherches Musicales) après un poste d'ingénieur à la RTF. Il y aura travaillé de 1960 jusqu'en 2002, et composé près d'une cinquantaine de morceaux, dont certains ont servi d'habillage sonore aux radios de l'ORTF puis Radio France. Il fut par la suite responsable du pôle musique/image du GRM, rattaché à l'INA depuis l'éclatement de l'ORTF.
Geneviève PASTRE (20/11/1924 - 17/02/2012)
Poétesse et militante en faveur de la cause lesbienne, elle avait écrit dans les années 70 des recueils et poèmes qui évoquaient entre autres la condition des homosexuels déportés durant la Seconde Guerre Mondiale. En 1982, elle est la première directrice de Fréquence Gaie, radio libre parisienne de la communauté LBGT qui obtient alors une fréquence (future Radio FG). Elle démissionne en 1984, et par la suite, fondera l'association "Les Octaviennes", et sa propre maison d'édition en 1989.
John PEEL (30/08/1939 - 25/10/2004)
Animateur britannique, Il avait démarré en 1967 sur la radio pirate Radio London, ou il anime une émission la nuit ou il fait sa propre programmation musicale entrecoupé de poèmes lus. Son émission "The perfumed garden" était réputée pour faire découvrir des groupes de la scène hippie et psychédélique, jusqu'a son arrêt en 1969. Il rejoint ensuite BBC Radio 1, ou il a été présent jusqu'a sa mort, soit pendant 37 ans. Sur la station musicale publique anglaise, il proposait une émission musicale très éclectique, parfois même très pointue, mais qui a permis de faire connaitre beaucoup de groupes/artistes (les Sex Pistols, Pink Floyd, The Smiths, The White Stripes, Pulp, The Clash...). Au total, il aura enregistré sur BBC Radio 1 environ 4000 "Peel sessions" avec 2000 artistes.

r

Didier RAOULT (1974 - 14/02/2014)
Animateur de Chérie FM Drôme-Ardèche de 2005 jusqu'à sa mort
, il  a également eu en charge la promotion et la mise en place d'opérations "hors média", ainsi que la rédaction et voix off de spots publicitaires locaux sur l'antenne. Il a ainsi contribué au développement de la station à l'échelle locale, permettant à Chérie FM de devenir la deuxième radio musicale de l'Ardèche lors de la saison 2009-2010. L'équipe de Chérie FM Drôme Ardèche lui a rendu hommage ce matin dans la matinale locale de "Bonjour Chérie", accompagné du titre "Radio" de Donna Summer.
Jacques RIGAUD (02/02/1932 - 06/12/2012)
Ancien homme politique, il avait abandonné cette carrière en 1980, au nom de l'indépendance qu'il estimait devoir adopter, et devient directeur d'RTL jusqu'en 2000. Il dirige en parrallèle le Musée d'Orsay de 1981 à 1987. Durant ses 20 ans à RTL, il aura permis a la première radio de France de conserver sa place, malgré l'arrivée massive des radios libres dès 1981 et une forte concurrence. En 1987, il fait partie des fondateurs de la chaîne M6, en imposant à la CLT de reprendre le sixième réseau.

s

Serge SAUVION (18/02/1929 - 13/02/2010)
Acteur et voix française de Columbo, il travailla dans la radio à la fin des années 80. Voix-off d'Europe 2 en 1987, on le retrouve l'année suivante dans la grille d'Europe 1 avec "Crimes Story" jusqu'en 1995.
Pascal SEVRAN (16/10/1945 - 09/05/2008)
Animateur reconnu pour ses émissions télé tels que "La chance aux chansons", Pascal Sevran était aussi animateur radio. Animateur d'émissions autour de la chanson le week-end sur RMC au début des années 90, il fut également directeur général de Radio Montmartre en 1991.
SIM (21/07/1926 - 06/09/2009)
Humoriste et animateur, on le retrouve dans de nombreuses émissions de télé dans les années 60-70. Il rejoint la bande des "Grosses Têtes" dès sa création le 1er avril 1977, et figure parmi les sociétaires historiques de l'émission.
Albert SIMON (1920 - 05/07/2013)
Monsieur Météo historique d'Europe 1,
il avait rejoint la station dès ses premières années dans les années 50 pour rédiger les bulletins météo. Il prend ensuite le micro dans les années 70 et devient le monsieur météo d'Europe 1, jusqu'en 1986 ou il fut remplacé par Laurent Cabrol après être tombé malade. Sa voix particulière le rendit très vite reconnaissable par les auditeurs de la station.
Didier SINCLAIR (24/03/1965 - 30/10/2008)
DJ et producteur reconnu dans le milieu électro, Didier Sinclair était aussi omniprésent en radio. Il fait ses débuts à Montpellier sur Studio 101 en 1982, et rejoindra en 1984 les ondes d'NRJ puis Fun Radio. En 1992, la parisienne Radio FG l'accueille pour une heure de mix hebdomadaire. Après être parti de FG en 1994, il y reviendra en 1997 et sera chargé l'année suivante de sa programmation musicale. En 1998, il est nommé directeur artistique de Radio FG, et lancera les compilations "Dancefloor FG".
Éric SISMEIRO (1977 - 21/01/2011)
Co-fondateur de Flash FM à Limoges
, il fut connu des auditeurs sous le pseudo d'Aktarrus, et une voix historique de la station, après avoir débuté sur Campus FM. Il a été découvert mort sur son lit par un des animateurs de la station, après qu'il ne soit pas venu vendredi dernier faire son émission qu'il faisait d'habitude de 19h à 21h tous les soirs. Toute l'équipe de Flash FM avait tenté de le téléphoner, sans y parvenir. Flash FM lui avait rendu hommage la semaine suivante en rediffusant ce qui est sa toute dernière émission.
SMICKY (08/11/2010)
De son vrai nom Eric Calixte, il fut la voix culte d'NRJ dans les années 90. Sa voix se fit entendre au début des années 80 sur "La voix du Lézard", ancêtre de Skyrock. Il rejoint NRJ en 1987, et y présenta l'émission "NRJ Club" jusqu'en 1989 avec Dimitri. Sa voix était en parallèle présente dans les bandes-annonces et jingles d'NRJ. En 1986, il passe par la case télé en étant animateur sur la chaîne TV6. Plusieurs animateurs lui ont rendu hommage, et NRJ a donné son nom à un de ses nouveaux studios.
SUPERNANA (06/02/1954 - 14/09/2007)
De son vrai nom Catherine Pelletier, son décès est arrivé alors que celle-ci avait prévu de revenir à la radio dans l'émission de Laurent Baffie sur Europe 1, qui l'avait invité. Reine de la provoc' radiophonique, elle a d'abord été employée de banque au Crédit Lyonnais au début des années 80. Avec l'arrivée des radios libres, elle tente sa chance sur la très sulfureuse Carbone 14, aux cotés de David Grosex ou encore un certain Jean-Yves Lafesse. Mais sa notoriété grandira dans les années 90 grâce à Skyrock qu'elle rejoint en 1992 pour animer "Ciel mon rock !", une libre-antenne nocturne ou tout était permis : délires, choix des auditeurs, zapping en direct sur la FM, et des "invités amicaux" comme le Prince de Hénin, Laurent Petitguillaume, Maitre (Manu) Lévy... Après plusieurs changements de cases, Supernana quitte Skyrock en 1996, lorsque la station se tourne vers un format rap, et après que Supernana ait tenus des propos contre le CSA dans "Entrevue". Après cela, elle abandonne la radio pour s'occuper de la direction artistique de la boite gay Scorp'. Elle tente entre temps un retour a la télé sur Fun TV, qui ne séduira pas à cause de son ton. Début des années 2000, elle revient sur le net en animant quelques émissions sur NetRadio, puis en 2005 sur Fréquence 3. Sa disparition avait boulversé toute la bande FM ; différents hommages lui ont été rendu, sur quasiment toutes les radios.

t

Michel TAURIAC (21/06/1927 - 26/12/2013)
Écrivain et journaliste, il avait démarré comme grand reporter dans les années 50 dans la presse et à la radio. Entre 1978 et 1981, il produit l'émission "Vécu" sur France Inter, et deviendra ensuite directeur-adjoint de l'information à Radio France, puis de 1986 à 1988 conseiller technique au cabinet de Roland Faure, président de Radio France de l'époque, et du directeur général de 1989 à 1991.
Jean TOPART (13/04/1922 - 29/12/2012)
Acteur et voix-off, il a donné sa voix dans plusieurs adaptations radiophoniques dans les années 60-70 pour la RTF, puis France Culture, et participa à l'émission Fréquence Noire à Radio France de 1986 à 88. Il prêta sa voix à de nombreuses publicités, à des dessins animés cultes (Rémi sans Famille, Les Mystérieuses Cités d'Or). En 1991, il devient voix-off de Ouï FM, et celle du morning de Cauet sur Europe 2, puis Fun Radio, de 2001 à 2007.
Francis TYSKIEWICZ (03/02/1955 - 29/01/2012)
Il avait participé en 1987 à la naissance de France Info en 1987, ou il a été reporter, journaliste sportif, puis rédacteur en chef, puis directeur adjoint à la rédaction de la station dès 1999, et depuis 2010, après un passage à France Bleu, il est directeur adjoint de la station. Il était reconnu en interne comme "l'âme et la mémoire" de France Info.

v

Gilles VERLANT (11/06/1957 - 20/09/2013)
Vrai passionné de musique, le journaliste d'origine belge avait fait ses débuts à la télé dans les années 70 sur la RTBF dans des émissions musicales. Il se fait connaître en France dans les années 80 dans "Les enfants du rock", "Rapido", ou "Nulle Part Ailleurs", et devient voix-off de Canal+ dans les années 90. Coté radio, en 1999, il rejoignait Ouï FM pour présenter "L'odyssée du rock" le week-end en compagnie de Thomas Caussé, avec lequel il sortira un livre, "La discothèque parfaite de l'Odyssée du rock". L'émission s'arrêtera à la rentrée 2009, quelques mois après le rachat de Ouï FM par Arthur. On le retrouvait également à Radio France, et surtout France Bleu, ou il proposait en 2007 "Génération 80", une chronique musicale reprise en Belgique sur Vivacité. Il était aussi animateur d'une émission sur les années 80 sur une autre radio de la RTBF, Classic 21. Depuis la rentrée 2010, Gilles Verlant proposait aux auditeurs de France Bleu "La scandaleuse histoire du rock", une chronique quotidienne de 6 minutes réalisée avec l'Atelier de création du Grand-Est de Strasbourg. Cette chronique avait été remplacée ensuite par "Pop Machine", qu'il signait toujours. Gilles Verlant avait publié également plusieurs biographies musicales. Mort dans une chute d'escaliers, sa disparition a beaucoup attristé le monde des médias et de la musique, nombreux à lui rendre hommage.

Claude VERLON (1955 - 02/11/2013)
Reporter et connaisseur des terrains à risques, il avait rejoint RFI en 1982, et en était devenu le responsable adjoint du service reportage-technique. Il était surtout passionné par le terrain, et plus particulièrement en Afrique. Il a été assassinée au Mali avec Ghislaine Dupont après avoir été kidnappés par des assaillants, alors qu'ils préparaient sur place une émission spéciale pour RFI sur la crise dans le nord du Mali et la réconciliation. Très endeuillés, l'ensemble du personnel d'RFI, ainsi que le gouvernement de François Hollande leur ont rendu hommage.


w

Robert WILLAR (15/11/1923 - 20/12/2008)
Voix historique d'Europe 1, il avait rejoint la station en 1956, soit un an après sa création, et y restera jusqu'en 1986. Il y était meneur de jeu (un des rares hommes dans ce rôle à l'antenne), et animateur de plusieurs émissions, dont certaines aux cotés de Pierre Bellemare, Coluche ou encore Jacques Rouland. Europe 1 lui avait rendu hommage sur son antenne après son décès, avec une émission spéciale présentée par Jacky Gallois et Laurent Cabrol. Il fut aussi dans les années 50 la voix des actualités Pathé diffusé dans les cinémas.

  
 

 

Copyright © RadioScope - http://www.radioscope.fr - Mentions légales